Le syndrome touche à tout.


Le syndrome "touche à tout" ou encore "curiosité boulimique" est un syndrome que j'ai inventé - donc ne vas pas chercher sur wikipédia - et c'est un syndrome que j'ai.
Pourquoi je vous en parle aujourd'hui ? Parce que c'est un peu pour cette raison que je n'arrive pas à gérer correctement mon blog.


Régulièrement, lors de rencontre avec de nouvelles personnes, la question de "et toi c'est quoi ta passion dans la vie ?" se pose. Une question que je redoute et que je n'aime pas. Pourquoi ? Parce que je n'arrive pas à y répondre. Tout simplement parce que je n'ai pas de passion particulière. Ça fait triste dis comme ça mais c'est vrai, je n'ai pas ce petit truc qui te fais vibrer.

En faite, je m'intéresse à tellement de choses que je n'arrive pas à être partout à la fois.
La création de ce blog, comme vous le savez, étais dû principalement à mon "expatriation" en Angleterre. Mais la seconde raison qui se cache derrière ce blog c'est aussi le besoin irrémédiable de coucher par écrit mes envies et mes découvertes.

Pourtant je reste sur ma faim. Je change souvent le blog et je n'en suis jamais satisfaite.Le plus dur, c'est le choix du menu, des catégories, des tags etc. Je ne sais pas trier correctement les choses. Je suis bordéliquement organisée si vous voyez ce que je veux dire. Et j'avoue que ça commence à me tracasser, parce que j'ai envie d'un blog organisé et d'une vie organisée par la même occasion. Mais j'ai l'impression de procrastiner plus que je n'agis.

Alors à la question "Quelles sont tes passions dans la vie ?" Je répond ceci : J'aime le monde du cinéma, j'aime les arts qu'ils soient liés à la littérature, à la musique ou à la peinture. J'aime découvrir de nouvelles boutiques. J'aime me perdre dans les rues des villes que je découvrent. J'aime regarder des vidéos sur internet, j'aime lire sur des personnalités du monde, j'aime le monde de l'entreprenariat, j'aime le droit que j'étudie? J'aime le lundi plus que le samedi et j'aime les matins de grand soleil. J'aime prendre en photo tout ce que je vois et j'aime parler avec de nouvelles personnes. Bref, j'aime ce que la vie m'offre au quotidien.

Pourquoi je le vis pas super bien ? Parce que je suis relativement perfectionniste et j'aime que les choses que j'entreprend soient bien faites. Or, ça va quand c'est pour trier ces cours mais ça l'est un peu moins dans les choses de la vie. J'ai tellement de choses à voir, à faire et à vivre que je ne prend jamais le temps de finir quelque chose que j'ai commencé car une nouvelle activité me passionne déjà.

Il faut que j'apprenne à contrôler cela et ce blog - malgré le fait qu'il subit les aléas de mon esprit - sera peut-être le moyen d'y arriver !

Alors selon vous, est-une qualité ? Un défaut ?
La qualité du défaut ou le défaut de la qualité ? 

  B

4 commentaires:

  1. C'est bien d'être curieux de la vie , de vouloir savoir le pourquoi du comment des choses, de s'intéresser à plusieurs choses à la fois. Mais c'est sur que tu ne peux pas être parfaite sur tous les niveaux c'est impossible. Il faut que tu acceptes cela. :)
    Je te conseille de lire ce court article de Caroline qui rencontre ce besoin de perfection : http://www.leplusbelage.be/jours-a-venir

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci du conseil, je file lire ça :)

      Supprimer
  2. C'est marrant, mon dernier article explique justement pourquoi je ne peux pas parler d'une seule et même chose dans mon blog... Je ne crois pas que ce soit un défaut, quelque chose à corriger. Je pense au contraire que ça fait de nous des personnes peut-être plus ouvertes, avec une vision plus large sur le monde... Ca ne peut pas être mauvais ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je viens de lire ton article et c'est vrai que pareil la plupart des gens conseillent d'ouvrir un blog avec un thème principal, ce en quoi je ne suis pas totalement contre mais pour ma part ça ne fonctionne pas ! :)

      Supprimer