Comment j'ai (re)découvert Paris.


Dimanche après-midi après un séjour d'une semaine chez ma soeur ainée en Normandie, j'ai pris le train direction Paris pour voir des amies. Pour être honnête, j'y allais à reculons. Paris, ce n'est pas vraiment ma ville préférée comme j'ai pu l'exprimer dans ce billet.
J'ai donc l'honneur de vous dire que j'ai suivi vos conseils, à savoir visiter Paris avec les bonnes personnes et dans les bons endroits.

Hier, j'ai eu 20 ans.



Ça y est je rentre dans une nouvelle dizaine. Hier j'ai fêté mes 20 ans et pour être tout à fait honnête avec vous, ça me fait bizarre. C'est comme si j'avais toujours attendu d'avoir ce 2 et ce 0 côte à côte. Et bien voilà qui est fait. 
Pour la peine je me suis dit que j'allais faire une petite liste de 10 choses que j'aimerais faire pour cette nouvelle dizaine, à raison d'une par an pourquoi pas. Histoire de se booster à réaliser de vieux rêves. 

21 ans : Réussir ma première année de droit.
22 ans : Faire un saut en parachute (pour faire dans l'original).
23 ans : Apprendre une nouvelle langue.
24 ans : Avoir ma voiture.
25 ans : Fêter mon anniversaire à l'étranger.
26 ans : Faire un tour culinaire de France.
27 ans : Monter en haut d'un volcan. 
28 ans : Voir un requin de près, sans mourir. 
29 ans : Fêter les 10 ans du blog.
30 ans : Fêter les 30 ans sans regretter sa vingtaine. 

Ça me rappelle quand j'ai réalisé ma bucket list sur le blog il y a fort fort longtemps. Mais c'est sympa de se rendre compte de tout ce qu'il y a à accomplir en ce bas monde. 

Ce n'est probablement pas un article extrêmement intéressant mais je voulais marquer le coup sur le  blog et cela m'a semblé être une bonne idée. 

J'essaie de revenir très vite pour de nouveaux articles qui seront beaucoup plus intéressants. Cette semaine je serais sur Toulouse donc je ne suis pas sûre d'avoir le temps de poster quoique se soit mais vous pouvez toujours me suivre sur Instagram où je suis plus active que sur le blog :)


B


Pourquoi écrire en ligne ?


Des fois, lorsque je commence à taper deux trois mots sur mon ordi, je me demande pourquoi ressens-je le besoin de le publier en ligne. Généralement, si on publie un texte en ligne, c'est pour qu'il soit lu. Mais d'où vient ce besoin ?