[Culture série n°1] Penny Dreadful.

Je suis terriblement accro aux séries. C'est d'ailleurs étrange cet engouement pour les séries ces temps. Cela fait déjà quelques temps maintenant que les séries se multiplient ainsi que son public. Sans parler du boum de Netflix. Les gens adorent et en redemandent. Pas une journée ne passe sans que j'entende un "Winter is coming" ou un "Say my name" dans la rue.



Il devient même de plus en plus dur d'inventer de nouvelles séries toujours plus drôles, toujours plus machiavéliques, toujours plus originales, toujours plus tout.

C'est alors que j'ai découvert cette série sur les dires de ma soeur (qui se reconnaitra si elle passe par là). Et je vous avouerais que je suis tomber folle de l'histoire, peut-être même que j'y accorde plus d'importance que le grand Game of Throne ! ( même si ce n'est pas vraiment comparable mais bon)

Penny Dreadful : kesako ?

Tout d'abord, je pense qu'il peut être utile de savoir ce que signifie Penny Dreadful en anglais. Et bien il s'agit tout simplement d'un genre littéraire né en Angleterre du XIXème siècle. Il s'agissait de petites fictions horrifiques (dreadful) et macabres regroupées dans un recueil vendu un penny majoritairement à la classe ouvrière.

Synopsis en quelques ligne :

Dans le Londres de l'époque Victorienne, Vanessa Ives, une jeune femme puissante aux pouvoirs hypnotiques, allie ses forces à celles d'Ethan, un garçon rebelle et violent aux allures de cowboy, et de Sir Malcolm, un vieil homme riche aux ressources inépuisables. Ensemble, ils combattent un ennemi inconnu, presque invisible, qui ne semble pas humain et qui massacre la population...


On aime ou on aime pas ?
Vous vous en doutez bien, on aime. Le tout est de savoir pourquoi on aime. Et bien pour ma part, j'adhère complètement à l'univers très macabre - voir même funèbre - et ce sentiment de "sans-espoir" tout le long de la série me transporte. Je ne saurais vraiment dire pourquoi sachant que je déteste les trucs horrifiques. Honnêtement, c'est des fois trash tant dans les scènes d'horreurs que dans les scènes de sexes. Mais des fois, du vrai 
Alors je recommande si vous aimez les démons, les vampires, les loups-garous et les morts-vivants. Si au contraire vous détester tout ça (comme moi à la base) je vous demande juste de regarder le premier épisode. 
En plus, il s'agit d'une série americano-britannique avec comme personnage central Eva Green qui est française. Et sa prestation dans cette série vaut au moins quatre-cinq oscars ! (non je n'exagère jamais...). Sans oublier Timothy Dalton (anciennement James Bond) et Josh Hartnett (pour le plaisir visuel). 



En gros nous avons un casting incroyable, créé par un John Logan en forme (Skyfall, Noé, Sweeney Todd...des petites bricoles cinématographiques en somme), un combo Religion-Sexe-Surnaturel qui marche bien sur fond d'un Londres de 1891.

Voilà donc pour cette série dont j'avais très envie de vous parler. J'espère vous avoir convaincu et si oui, n'hésitez pas à me laisser des commentaires sur vos impressions :) 



B



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire