Le premier au revoir


Vous ne le savez peut-être pas mais mon retour en France est imminent. Plus qu'une semaine à Liverpool et je rentre à la maison. Excitée, heureuse, confiante…C’est la première fois que j’ai l’impression de faire quelque chose de censé depuis ces deux dernières années. 


Tout cela est bien beau mais en attendant je me suis fait des amis ici. Plus que ma première expérience à Stockton Heath. Et je les adore. Ils font passer les heures de boulot plus vite et les rendent moins ennuyeuses… 

C’est un peu déboussolée que j’ai du dire au revoir à une première personne. Elle est étrange cette sensation. Dire au revoir à quelqu’un sans savoir si un jour on se reverrait. Ça sonne un peu dramatique. 
Le "see you later" laisse place au "good bye". Un câlin et c'est fini. Évidemment, on dit au revoir au moment où on commençait à connaitre la personne. Et je ressens le regret de ne pas avoir fait connaissance plus tôt. Et c'est peut-être à cause de ça que finalement la vie d'expatriée n'est pas faite pour moi. Le fais de jongler entre bonjour/au revoir. Et toujours avec ce sentiment de ne jamais savoir si un jour ou l'autre tu reverras ces gens. 

Et dire que dans une semaine je vais devoir dire au revoir au reste de l'équipe et à Liverpool. Et en même temps je ne suis pas mécontente. Le retour en France est l'une de mes phases préférées du voyage ! Ce qui est un peu paradoxale je vous l'accorde. 
Un chapitre se ferme mais un autre va très vite s'ouvrir et j'ai hâte de voir ce que cela va donner ;)


B


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire