Bilan d'une année à l'étranger.


Cela va maintenant faire deux semaines que je suis revenue de Liverpool. Et j'ai beaucoup réfléchi.
Je me suis demandée à quoi cette expérience m'a-t-elle vraiment servie ?
Je vous avoue que mon parcours a été un peu spécial. Ce fût un an à l'étranger mais étalé sur deux ans.


Septembre 2013 : Je rentre en première année de licence de droit dans ma petite ville natale. Je ressens déjà l'envie de partir mais je me dis que je ferais ça après la licence.
Avril 2014 : Je craque, il faut que je parte ! Je passe mon permis et hop je file à Warrington. En un mois je trouve un boulot et je m'amuse
Octobre 2014 : L'envie de revoir la famille se fait ressentir. J'arrête l'Angleterre et je reviens en France. J'y resterais au moins jusqu'à Noël. Et je suis perdue.
Janvier 2015 : Il faut repartir. Et cette fois-ci ça sera Liverpool. Pas de logement, pas de boulot. Juste quelques jours en AirB&B le temps de trouver tout ça. En quatre jours l'appart est trouvé. Un mois et demi plus tard et des sous en moins le boulot est trouvé.
Juin 2015 : L'inscription à l'université de Toulouse est acceptée. Il faut retourner un France et préparer la rentrée tranquillement.

Voilà schématiquement ce qu'il s'est produit sur ces deux années. Mais je regrette pas tout ces petits détours parce que finalement je pense avoir trouvée ce pour quoi je suis faite.

Alors durant cette période, j'ai appris beaucoup. Sur moi-même mais aussi sur les autres.

1) La confiance en soi-même

Car quand je suis arrivée en Angleterre, la confiance c'était pas trop ça. Je n'avais pas confiance en mon anglais et j'avais peur de tout. C'était un peu la première fois que je sortais de ma bulle. Et autant vous dire que ça fait tout drôle de plus avoir papa et maman pour vous dire comment faire ou comment être. Il a fallut faire un gros travail sur ça du coup. Et je pense que le gros du travail c'est fait lors de mes derniers six mois à Liverpool. La charge d'un appartement était beaucoup plus importante que j'aurais pu l'imaginer.

2) L'autonomie

Comme je le disais précédemment, le gros du travail fût l'appartement. Et c'est là où il faut gérer le stress et son argent et être complètement autonome. La recherche aussi est difficile. Il faut prendre le temps de fouiller la moindre annonce. Gérer le budget (du moins essayer) et compagnie. L'autonomie c'est définitivement pas super cool en faite ;)

3) La vie, la vraie

Ce fût également la première fois que j'ai connu les 35 heures de boulot (voir même parfois les 40h). Et à 19 ans, on s'y attend pas forcément. Rentrer de la routine, faire les courses, gérer ses journées off. Bref autant de choses de la vie active qui à vrai dire ne sont pas super marrant. Mais au final, quand on veut vivre comme un grand, il faut y mettre les moyens !

4) La richesse culturelle

J'ai eu le droit en Angleterre à découvrir toutes sortes de cultures. J'ai rencontrer des gens de l'est, du nord, du sud, de l'ouest. Bref de partout. Et il y a véritablement un choc des cultures qui se produit. Ce qui était le cas là où je travaillais. Sur nos quatre managers, seuls deux étaient anglais. Quand au staff, il n'y avait que trois-quatre anglais sur une équipe de 15 environ. Alors on en apprend des choses ! On découvre de nouvelles langues, de nouvelles traditions. Et je suis revenue de cette expérience définitivement plus riche que jamais !

Voilà donc pour ce petit bilan. J'avais envie de trier avec vous cette expérience et en tirer que du bon.
J'espère que vous profitez bien de vos vacances et du soleil !
Quant à moi, je file bronzer...

B


12 commentaires:

  1. Que de bonnes choses alors ;-) Bon retour en France!

    RépondreSupprimer
  2. J'adorerais passer une année à l'étranger, merci de partager ton aventure avec nous !
    Est-ce que tu es passée par une organisation pour ton voyage ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non je ne suis pas passée par un organisme. J'avais un ami sur place pour mon premier trip en Angleterre. :)

      Supprimer
  3. j'espère que tout se passera bien pour toi, pour ta rentrée, ta nouvelle vie d'étudiante en France :)

    RépondreSupprimer
  4. Bon retour en France et merci pour ce partage :-)
    On revient forcément grandit d'un voyage, c'est le principal, je crois :-)

    RépondreSupprimer
  5. Hello !

    Je t’ai nominé pour les Liebster Award sur mon blog ! N’hésite pas à participer et à revenir vers moi quand tu auras répondu aux questions !

    Bonne soirée.

    RépondreSupprimer
  6. C'est une super aventure je trouve, même entrecoupée. En fait je suis partisane du "toute expérience est bonne à prendre". J'habite en Angleterre, et je suis free, du coup je peux rentrer un peu quand je veux, je reviens 2/3 semaines parfois (enfin cet été :p). Ca fait du bien de faire des petites pauses...
    Bon retour en France en tous cas ! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh oui, les pauses sont essentielles. Parce que vivre loin de la France c'est bien mais arrive un moment où notre pays nous manque...
      Merci :)

      Supprimer
  7. Je me reconnais tout à fait dans ton bilan ! c'est ce que j'ai ressenti... durant mes séjours en Angleterre entant que fille au pair ! j'ai eu un retour imminent en France, qui m'a fait réfléchir a si je faisait mes valises pour la vie ou non? j'y suis retourné tout de même mais un autre évènement à fait que j'étais dans l'obligation de retourner en France...J'ai du couper à mes rêves..qui se sont atténué une fois installer à toulouse, où finalement j'ai trouver l'amour de ma vie lol ! En tout cas le pays nous manqueras toujours mais c'est un réel plaisir de le retrouver et le faire découvrir, retourner à ses endroit préféré ...dire qu'on à "vécu" ici c'est toujours une sensation et émotion qu'on ne peux enlever =)

    RépondreSupprimer