Pranayama : La discipline du souffle.


Le yoga considère la respiration comme un élément important voir fondamental dans la pratique des postures et dans la vie de tous les jours. 



Le but du Pranayama est de contrôler son souffle. "Prana" qui signifie énergie suivit de " ayama" qui veut dire vitalité. On comprend ainsi que le Pranayama vous apporte vitalité et énergie. 
C'est pour cela que lors de la pratique des exercices de yoga, la respiration se fait par le nez et non par la bouche. 
Étant un exercice relativement complexe, il est préférable de demander conseil à un professionnel pour savoir si notre respiration est bien ou non pour la simple bonne raison que notre concentration peut vite vaciller et que l'exercice est rude. 

Les effets d'une mauvaises respiration :

On les connait tous plus ou moins consciemment je pense :

• Fatigue nerveuse et physique.
• Mauvaise résistance au stress.
• Problème digestif.
• Palpitation.
• Manque de concentration.

Et oui ! Mal respirer, ça fatigue finalement...

Les effets d'une bonne respiration :

Voilà de quoi vous motivez à pratiquer la discipline du souffle :

• Meilleure circulation sanguine.
• Régénère le corps en énergie.
• Libère les tensions nerveuses.
• Esprit plus calme et clair.
• Augmente sa confiance en soi.

Bref, il s'agit d'une liste non-exhaustive mais c'est déjà pas mal non ? 



Dans la pratique :

Il y a trois phases dans la respiration qui sont importantes à prendre en compte : l'inspiration - l'expiration (qui est souvent deux fois plus longue que l'inspiration) - la pause respiratoire. 
Donc communément, la respiration sert à oxygénée le sang ce qui nous permet à nous de vivre. 
"Le Pranayama agit différemment. Il ne s’agit pas seulement de respirer profondément, mais d’apprendre des techniques précises. Il est composé d’une suite d’inspirations (puraka), expirations (rechaka) et rétentions du souffle (kumbhaka). Concernant le rôle distinct des phases du processus de pranayama, la tradition yogique affirme que puraka (l'inspiration) stimule l’organisme, rechaka (l'expiration) élimine l’air vicié ensemble avec ses énergies associées, aussi bien que les toxines, et kumbhaka distribue l’énergie dans le corps entier.

Les techniques de pranayama sont employées pour commander le mouvement des énergies subtiles dans le corps, ce qui produit une augmentation de vitalité chez l'adepte. Cependant, la pratique de ces techniques n'est pas insignifiante. Il est recommandé d’apprendre le pranayama sous surveillance d’un prof de yoga qualifié.
La plupart des techniques de respiration visent à allonger la durée de la respiration pour augmenter la vitalité par une oxygénation plus longue et par une prise d'énergie plus importante."  


Cet extrait vient du ce site. Pour être honnête, je n'arrivais pas à expliquer de mes propres mots et ce petit paragraphe résume bien ce que j'essaye de vous dire :) 

Vous l'aurez compris, le Pranayama est une technique longue et difficile. Pour ma part, étant seule à faire mon yoga, je ne m'aventure pas tellement dans cet exercice. Mais j'essaye de m'y rapprocher en faisant bien attention au temps inspiration-expiration des postures que je fais. De plus quand je suis en méditation, j'essaye de prendre le contrôle de ma respiration. 

C'est avec petit pas qu'on y arrive je suppose ;) 

J'ai réussie à trouver des petits exercices qui pourraient peut-être vous aider ou du moins vous faire comprendre ICI.

Voilà, maintenant quand vous entendrez parler de Pranayama, plutôt que de froncer les sourcils vous comprendrez haha ! 

XX

2 commentaires:

  1. Décidément, j'adore cette série sur le yoga :-)
    C'est vrai que la pratique du yoga m'a énormément aidé à calmer mes nerfs, grâce à la respiration. Essayer de la pratiquer lorsqu'on se sent stressé ou énervé calme instantanément....Et pourtant, c'est tout simple au final!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que ça te plaise ! C'est incroyable en effet à quelle vitesse ça calme...

      Supprimer