Je suis paumée et alors ?

Je suis paumée et alors ? 

Je suis française, j’ai 19 ans et je suis paumée. C’est concrètement ce qui me vient en tête quand je réfléchis à moi, mon avenir ou mon passé. Du moins c’est comme ça que je me voyais.



Ma vie depuis la fin du lycée ça a donné quelque chose comme ça : 6 mois de droit, arrêter, partir en Angleterre, profiter, être apaisée, vouloir refaire du droit, continuer l’Angleterre 6 mois, revenir en France, vouloir trouver une formation (pour moi ou ma famille ?), perdre la boule, vouloir partir vivre en Suisse, partir en Suisse, se rendre compte que ce pays est parfait mais pas pour maintenant, passer de bonne vacances avec les amis à la place. 

Moi qui ne voulait pas faire partir du système tel qu’on nous l'impose,  je pense que j’ai réussie. 
Mais maintenant, que je le veuille ou non, il y a des choses que je m’interdis alors que finalement, c’est peut-être une barrière que je me ferme inutilement. 

Quand j’ai commencé le droit, j’ai été soulagé de voir que toute les matières me plaisait. Pourquoi avoir arrêté alors ? Parce que je suis une boulimique de nouvelles choses. Et c’est un sérieux problème. Rare sont les choses que je commence et que je finis. Ce n’est pas parce que j’arrête ce que je fais que je m’en désintéresse pour autant, loin de là. Mais à force, j’accumule beaucoup d’activité que je ne peux pas faire en même temps. 

Dans les projets, j’aimerais reprendre le tennis, reprendre l’arabe, apprendre une nouvelle langue, découvrir un nouveau lieu, et faire des trucs de ma bucket list. 

J’en arrive à la Suisse. Dès les premiers CV déposés, un malaise s’est installé. Demander du boulot dans sa langue natale semble plus compliqué qu’en anglais. Il faut se rendre à l’évidence : l’Angleterre me manque. 

Il est donc temps que je me fixe un but et que je m’y tienne. Il faut que je me concentre et que je termine les choses que je commence. Vraiment. 

Les projets du moment sont donc très vagues mais un retour en Angleterre est très possible. Et la reprise d’études l’année prochaine également. Peut-être en Angleterre d’ailleurs. 

Je pense que je vais laisser faire un peu le temps et me concentrer sur moi, prendre de soin de mon corps un peu et reprendre un rythme stable. 


Mais il ne faut pas que j’oublie que je n’ai que 19 ans et que j’ai le temps de beaucoup de chose encore. :)


Et en prime, une petite photo de Suisse. Ici, Lausanne et plus précisément à Ouchy. Jolie vu hein ? ;) 

4 commentaires:

  1. Moi je dis: Études en Angleterre! :)

    On peut être perdu à n'importe quel âge et pour une gamine de 19 ans (tu m'en veux pas? C'est la vieille qui parle) je te trouve très mature, tu t'écoutes et c'est courageux à ton âge. J'ai eu des élèves un peu comme toi (envie d'ailleurs) au Canada et ils étaient mes préférés!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Haha non je ne t'en veux absolument pas ! Je te remercie pour ton gentil commentaire, et je pense que je vais suivre la voie des études en Angleterre ! Mais c'est génial en tout cas de pouvoir échanger avec "les vieux" (tu m'en veux pas hein :P) On apprend plus vite en lisant les experiences des autres. Et de vous lire, ça m'aide à organiser mes idées et la plupart d'entre vous, vos parcours sont plus que réussit et riche en conseils ! C'est un véritable bijoux la blogosphère pour les jeunes comme moi :)

      Supprimer
  2. Totalement, prends le temps ! Tu es jeune :-D.
    Je suis un peu comme toi, je fais des nouveaux projets perpétuellements et au final, je ne profite pas tant que ça de l'instant présent ^^.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On oublie sans cesse de profiter du "maintenant" alors que c'est l'important. On est bien paradoxal les êtres humains... :)

      Supprimer