Vivre longtemps et en bonne santé

Vous avez peut-être déjà entendu parlé des « zones bleues ». Il s’agit de ces endroits disséminer aux quatre coins du monde où les gens vivent en bonne santé et atteignent des records de longévité. 



On en compte quatre dans le monde : 





L’île italienne de la Sardaigne, l’archipel japonais d’Okinawa, la communauté religieuse américaine de Loma Linda en Californie et Nicoya une presqu’île du Costa Rica. 

L’auteur et le chercheur Dan Buettner s’est emparé du sujet pour comprendre et tirer des enseignements des population des Zones Bleues. 
Sa conclusion a été très simple. Il n’y a aucun rapport entre vivre longtemps et en bonne santé et les zones géographiques dans lesquels on évolue. 
Tout est une question de mode de vie et de philosophie. 
Buettner a donc imaginé des préceptes essentiels à une bonne hygiène de vie qui s’inspirent des zones bleues. 





Précepte 1 : Restez actif - C’est un secret pour personne et on le répète cent fois par jour, c’est en restant actif qu’on vieillit mieux. Et c’est très simple. Il suffit de prendre les escaliers plutôt que l’ascenseur, faire une promenade même si celle-ci dure que 10 min. C’est en se rendant la vie moins confortable que cette dernière nous la rend en longévité. 

Précepte 2 : Modérer l’appétit - Selon les centenaires d’Okinawa il faudrait manger environ 80% de sa capacité. On traduit ça par : arrêter de manger lorsque vous n’avez plus faim plutôt que de continuer jusqu’à être repu. 

Précepte 3 : Mangez moins de viande - Cela ne sera pas très compliqué pour les végétariens. Mais encore une fois ce n’est pas un secret, les centenaires des Zones bleues mangent peu de viande et au moins deux sortes de légumes par repas. 

Précepte 4 : Buvez du bon vin - Qu’il s’agisse de la Sardaigne ou d’Okinawa, tous boivent deux verres d’alcool par jour. Il semblerait que cela réduise le risque de maladies cardiaques, de stress et tout autre problème de santé. Attention ! On ne remplace pas les deux verres par jour par quatorze verre en une soirée. 

Précepte 5 : Fixez-vous un objectif - Avoir un but dans la vie réduit le stress et entretient le cerveau. Cela peut-être tant un objectif professionnel que d’un loisir. N’importe quoi tant que le cerveau se voit stimulé. Il faut avoir une raison de se lever le matin. 

Précepte 6 : A bas le stress - Plus facile à dire qu’à faire, j’en convient. Comment faire ? Pas de mystère, tout est une question de sérénité et de relativité. Et comment on acquiert ça ? Je vous le donne en mille : Méditation. 

Précepte 7 : Ayez la foi - Aie sujet sensible dans la société : la foi. Cependant c’est un fait, tout les centenaires des Zones bleues sont membres d’une communauté religieuse. Quel est le rapport entre religion et longévité me direz-vous ? Et bien il semblerait que les croyants ont un sens plus aiguisé de la dignité et du respect de la vie. Ne croire en rien et manquez d’ouverture d’esprit vieillit le cerveau et le moral ne suit rien. Tout est une question de mental ! (Si vous ne croyez en rien, don’t worry, expérimenté des communautés et si cela ne vous convainc pas, dans tout les cas vous en ressortirez grandit)

Précepte 8 : La famille - Les habitants des zens bleues ont les liens très forts entre familles. Les repas sont souvent pris ensemble, le patriarche est aimé et respecté, et les ancêtres vénérés. Gardez sa famille proche et entretenir de bonnes relations avec elle semble aider à la longévité et au bonheur. 

Précepte 9 : Les amis - Communauté. Encore une fois ce n’est pas un grand secret mais l’autre est la clé du bonheur. Plus les liens entre amis seront fort, mieux le moral s’en portera. Dans les Zones bleues les gens peuvent compter les uns sur les autres. (Pour le côté plus réaliste , une étude d’Harvard à démontrer un lien entre espérance de vie et réseau social) 


Après avoir lu tout ça j’en ai retenu qu’une seule chose : la psychologie. Tout est une question de psychologie. Quant on veut être heureux, on l’est. C’est un choix qu’on fait. Et ces communautés qui vivent différemment de nous, peut-être moins nombreux, peut-être ont-ils une vie plus rude, moins matérialiste mais ils n’en sont que plus heureux. Ne devrait-on pas prendre exemple sur eux ? Avouez que ces quelques préceptes sont drôlement facile à appliquer ;) 


Plus d'information ici 
Ouvrage conseillé : Blues Zones : Où vit-on mieux et le plus longtemps ? Dan Buettner. 

XX

1 commentaire:

  1. Vraiment interessant !! Je pense que ces préceptes rendraient effectivement la vie beaucoup plus agréables également mais ils ne sont au final pas tous si simple à suivre, même si on fera bien de changer nos habitudes de vie!

    RépondreSupprimer