Métro, boulot, dodo


La routine.  

« Je ne tiendrais pas 6 mois ». Voilà le genre de phrase qui se niche dès le matin dans ma tête. On se lève, on mange, on check internet, on bosse, on rentre, on check internet et dodo. Et on recommence. « Métro, boulot, dodo »
Mon obsession du voyage vient de cette profonde peur qu’est la routine. Se coucher le soir en sachant pertinemment ce qui arrivera demain. Que ce soit ici ou ailleurs, de toute façon tout est pareil, me dit-on régulièrement. Oui et non. 

Dans ma petite ville bien tranquille en France, je n’avais rien à découvrir. Marcher dans les mêmes rues, regarder les mêmes bâtiments, sentir les mêmes odeurs, entendre les mêmes bruits et surtout croiser les mêmes regards et visages. Tout est familier.
Partir, vivre dans un autre pays, c’est redécouvrir les fondamentaux. C’est redécouvrir un environnement certes mais c’est également faire connaissance avec des visages, des regards, des odeurs et des sensations qui diffèrent tellement du cocon habituel. 

Par exemple, en France on se serre la main, on se fait la bise ou se fait un « tchek » pour se dire bonjour. Ici en Angleterre, ces signes sont réservés aux amis les plus proches. On se dit bonjour en se regardant. Si un anglais vous sers dans ses bras, considérez que vous êtes un ami pour lui. 
Ou alors s’il vous fait la bise c’est qu’il sait que vous êtes français (on m’a déjà fait la bise parce que c’était « hype », true story). Au choix. 

C’est alors qu’on redécouvre la force d’un regard ou d’un sourire. 
Et bien que se soit banal, c’est intéressant lorsqu’on prend conscience de ces choses. 
Quant aux bruits, il y a tellement de choses qui changent d’une ville à une autre. Ici, le son des sirènes de la police ou des ambulances qui sont du genre « new-yorkaise » pour vous faire une idée. Stridentes et assourdissantes. 
Et puis on a les odeurs. L’odeur d’un vêtement varie. Celle d’une maison également (l’odeur du chez soi). Et bien, il en est de même pour les villes voir même les pays. L’air est différent. 
Et c’est en prenant en compte tout ces petits détails qu’on réalise qu’il n’y a jamais de routine à l’étranger. 
Le nombre de fois où je suis arrivée au bistrot, persuadée que la journée serait comme celle d’hier, à servir les mêmes plats aux mêmes gens. Et puis non. Dans les gestes oui, mais pas dans les détails. Je redécouvre l’odeur du Bourguignon (oui, restaurant français oblige), la forme d’une St Jacques, la saveur d’une frite. 

La routine me fait terriblement peur, je pense même que j’en ai une phobie haha ! Mais j’arrive à survivre en prenant soin de prêter attention aux détails. Les détails changent une vie. 
Alors oui dans les gestes, je fais pratiquement la même chose que la veille. Mais dans le fond, pas vraiment. Et être à l’étranger m’aide à vivre ça. 



4 commentaires:

  1. Je te comprends, j'ai peur de la routine et je suis quelqu'un d'assez instable (je change de villes étudiantes tous les ans depuis que je suis entrée dans le système universitaire français, je ne te parle même pas de mon orientation, mon envie de voyager) mais ce qui compte le plus pour moi c'est d'être indépendante donc je suis prête à accepter une certaine routine (la fille pas du tout compliqué xD).
    Ton blog est très intéressant et tu as une "vraie écriture" (je ne sais pas comment exprimer clairement mon ressenti). Tu as donc une nouvelle abonnée ! :-) A très vite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je crois comprendre ce que tu veux dire ! Moi j'ai pas pu résister à l'envie de partir directement ! Pas faute d'avoir essayer la fac, juste c'était pas le bon moment.
      Tes commentaires me font très plaisir en tout cas, merci beaucoup et à bientôt :D

      Supprimer
  2. Tu décris très bien quelque chose que j'avais du mal à exprimer, donc merci :-) Ce changement d'air, d'atmosphère qui se niche dans le plus petit détail... C'est moi aussi ce qui me pousse à voyager.
    Aurélie.
    www.smilingaroundtheworld.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis contente que l'article te plait et merci d'avoir pris le temps de commenter :)

      Supprimer