Bouddha dans la place


Je me suis mise au yoga quand je suis arrivée en Angleterre. Pourquoi ? Parce que je voulais repartir sur de bonnes bases. Le problème c’est que dès qu’on commence quelque chose on a tendance à vouloir montrer notre enthousiasme pour cette chose à nos proches tel un enfant qui montre un dessin à ces parents. 



Or lorsque l’on prononce les mots yoga et méditation, cela résonne différemment dans la tête des gens. Et les synonymes s’enchaînent : bouddhisme, trucs de bobo, baba cool &cie. 
Pour d’autre le yoga, c’est un passe-temps pour se remettre en forme vite-fait et basta. 
Moi j’utilise le yoga d’une autre manière. Pour moi c’est un moyen de trouver son "moi profond" et surtout de le contrôler. 

On vit dans un univers rempli de codes comme je le dis souvent. On est contraint de faire des choses car c’est comme ça et pas autrement. L’environnement dans lequel on évolue y joue beaucoup également. Certaines personnes n’ont pas la liberté d’esprit nécessaire au bon développement de leurs enfants. Certains en sont conscients, d’autre non. Et la société n’aide en rien à la bonne cohérence entre esprit et corps des individus.
Et tout ceci engendre un mal-être indescriptible au sein des gens. Certains seront dans le déni permanent et préfère se jeter corps et âmes dans leurs boulots et leurs envies matérialistes afin de combler ce vide, ce qui leur donne l’illusion d’une vie heureuse, d’autre se cherche un but social caritatif pour se donner bonne conscience et oublier ce qu’ils sont, d’autre noieront leur malheur dans l’alcool et les drogues, quand d’autre finiront par mettre fin à l’heure jour. 
(Ne vous inquiétez pas je ne vais pas rester dans le noir tout le long de cet article)

« Alors quoi faire pour s’en sortir ? » Me suis dis-je avant de partir pour l’Angleterre.  Pour moi la meilleure solution restait de s’expatrier. D’abord pour échapper au climat français qui est fortement nauséabond ces temps, et également pour acquérir une ouverture d’esprit que je n’avais pas avant. Pourquoi l’ouverture d’esprit est-elle si importante à mes yeux ? C’est très simple. Qui accepteras l’autre, s’acceptera lui-même. Et c’est ici que tout commence. 

L’autre est celui qui nous façonne qu’on le veuille ou non. C’est lui qui exerce une incroyable influence sur nous. Mais à un moment donné de sa vie, on souhaite devenir indépendant de cette influence. C’est là que pour moi c’est mis en place un rite de méditation qui contrôle tous mes choix et mes envies. 
En pratique cela se traduit par du yoga le plus souvent possible pour garder le corps souple et actif ou alors par des sessions « pensées », à savoir position lotus et on laisse à nous venir toutes les pensées sans les retenir (dieu sait que j’en ai des pensées !) Une fois les pensées libérées, on fait le tri. De quoi ai-je réellement besoin dans l’absolu ? De quoi ai-je besoin pour me faire plaisir ? Pourquoi je veux faire ça ? Pourquoi je réagis comme ça ? 
C’est comme ça que mon esprit se calme. Bon jusque là rien d’extraordinaire. Mais lorsque je fais tout les jours ou au moins régulièrement dans la semaine, c’est lorsque je suis confrontée à un choix ou une envie que tout cela me sert. Mon esprit est plus serein et plus apte à prendre les décisions qui me conviendront. 
C’est alors que je n’ai pas besoin de l’influence de l’autre pour me diriger dans ce choix. Le « tu en penses quoi toi ? » ne me sert que dans certaines rares occasions. 
Cela permet également un contrôle de ces émotions et assure une bonne relation avec autrui. 


Voilà ce que c’est que la méditation. Ce n’est pas une chose ou un état d’esprit. C’est un outil que beaucoup de gens négligent car « ce n’est pas pour eux » ou c’est pour « les gens mal dans leur peau ». Non, c’est pour tout le monde et à tout âge. Plus tôt on arrivera à se connaître et dresser son « moi intérieur », plus vite la vie en société et la vie avec autrui sera plus simple. 

6 commentaires:

  1. Ton article est très intéressant. Ca me donnerait presque envie de faire de la méditation. Tu es inscrite dans un club ou tu fais ça en solo chez toi ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je le fais seule à l'aide de bouquins :) Je te conseille vivement d'en faire, c'est magique ce petit truc :)

      Supprimer
  2. Alors je suis totalement d'accord avec toi, le seul truc c'est que je pense que les mots ont beaucoup d'importance et comme je comprenais la moitié de ce que disait le prof... J'étais plus frustrée de ne pas comprendre qu'autre chose!
    Mais tu fais ça avec quel livre? ça m'interesse! :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors c'est pas vraiment un livre mais c'est un magazine mindstyle qui s'appelle Happinez. Une révélation pour moi ! Le problème c'est qu'il se vend qu'en France enfin je crois. Mais tu peux le commander en ligne, c'est ce que je fais moi :)

      Supprimer
  3. Je fais du yoga (salutation du soleil) et fais de la méditation, moi aussi.
    Cela aide beaucoup à se connaître soi-même et mieux on se connaît nous-même et mieux nous sommes aptes à avancer vers le chemin qui nous convient!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui en effet, c'est exactement pour ça que j'en fais :D

      Supprimer