#2 Écoute ça !


Vivre entre Manchester et Liverpool implique d’être musicalement ouvert. Ici ça vient ça part, ça revient et ça repart. Les groupes se succèdent avec plus ou moins de succès. Certains sorte du lot comme les légendaires Beatles pour Liverpool et Oasis pour Manchester. Pour d’autre c’est la désillusion assurée. 
Mais on découvre beaucoup beaucoup de genre, de chanteurs, d’instruments, d’univers. Ici c’est le mixe constant entre traditions et originalité


Ma première visite à Manchester à été pleins de rebondissements et de découvertes. L’une d’elle a été autrement plus intense. En effet, après une bonne journée de shopping et de visite, on a décider de se poser dans un café, tranquillement. On se rend donc au Nexus Art Café. L’univers est incroyable. Je vous en parlerai dans un prochain billet consacré à Manchester. 
A l’accueil on nous salut en français. Une jeune femme aux cheveux orange bouclés. C’est alors en français qu’on commence à converser. Première rencontre à Manchester, première conversation en français. C’est paradoxal, c’est certain ! 

En réalité, j’apprend plus tard dans la conversation que mon interlocutrice est chanteuse et bassiste pour un groupe nommé Michael A Grammar. J’apprend également qu’elle est angevine et qu’elle a joué pour The Dancers (groupe que j’avais été voir en concert deux ans auparavant, oui c’est une sacré coïncidence et je vous laisse imaginer ma surprise et mon bonheur!). 

Mais ici, je vais parler de sa carrière solo en tant que Tiger Lion. 

Tiger Lion, c’est sauvage (comme l’indique le nom), tribal et pourtant si doux, si féminin. C’est un nouveau univers que nous fais découvrir la chanteuse.









Tiger Lion c'est donc nouveau, féminin et sauvage. Le mieux pour se faire à l'idée c'est d'écouter. C'est pour cela que je vous propose de cliquer ici pour accéder au soundcloud de Clémentine. Je pense ré-avoir l'occasion de la croiser plus tard, j'essaierai donc de lui poser quelques questions sur son projet "lionesque". 

Source des images : Clips de Tiger Lion et sa page Facebook

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire