Tu aimes Downton Abbey ? Tu aimes Keeping Up With The Kardashians ?
Si oui, autant je ne doute pas de tes goûts pour le premier autant je suis sceptique pour le deuxième...
Mais là n'est pas la question. Parce que je suis peut-être sur le point de te faire découvrir une pépite.
Je te présente donc le doux mix de ces deux séries : Another Period.

Bienvenue chez les Bellacourt, premier famille de Newport dans le Rhode Island au début du XXème siècle. On y suit les aventures de la famille et de leurs servants façon sitcom du genre Kardashians. La série se veut également volontairement parodique de la célèbre série anglaise Downton Abbey.

On y découvre ainsi, Lillian - la diabolique - et sa soeur Béatrice- simplette mais pas tant que ça - inséparable quand il s'agit d'humilier tant les servants que leur soeur ainé Hortense - la féministe. Jumeau et amant de Béatrice, Frederick - l'illettré - est le seul mâle de la portée.


Bon vous l'aurez compris vite, les personnages ne sont pas au top de leur stabilité.
On suit également la vie des servants - heureux de servir d'esclaves à leurs maitres - dont le majordome Peepers et la mystérieuse Céline - rebaptisé Chair - qui amènera la série à s'ouvrir sur son arrivée.


On évolue dans un milieu complètement barge on va pas se le cacher. C'est comme si tout ce qu'on a secrètement voulu qu'il se passe dans Downton Abbey se réalisait ici. Il y a du trash, de l'immoral, de l'inceste, du sexe, de l'humiliation gratuite...et beaucoup d'humour (un peu comme Game of Thrones en faite mais en plus drôle ... et au XXème siècle)

Le duo maléfique que forme Béatrice et Lillian rythme cette série alternant la vie - beaucoup trop pleine d'argent - des Bellacourt et la vie - si on peut appeler ça comme ça - des servants.


C'est drôle, divertissant, stupide, et satirique. Satirique d'une élite américaine qui commence tout juste à se former à l'époque et qui vit dans une hypocrisie sans nom de nos jours. Chose que ne pratique pas les Bellacourt et ils nous le font comprendre.

Je vous conseille vraiment d'aller y jeter un coup d'oeil, ça vaut le déplacement !
Même Ben Stiller y fait des apparitions... Alors si avec ça je ne vous tente pas ...

Hésitez pas à me dire ce que vous en pensez si vous connaissiez.
Sur ce je vous fais la bise.
B
EnregistrerEnregistrer
Les études de droit, ça a une signification différente d'une personne à une autre.
Pour certains, c'est la crème de la crème, pour d'autres c'est une bande de pourris, et pour toi c'est l'enfer sur terre. Autre le fait que tu dois jongler entre le profs, les étudiants et la famille, c'est un florilège d'illusion qu'il y a autour des étudiants en droit. Ce qui m'a inspiré pour ce petit article.


Et on commence cette deuxième belle - et chaude - journée en Italie avec le Circo Massimo. 
Comme vous le savez sans doute, Rome ce n'est pas que le pays des pizzas et des églises. C'est aussi le berceau de notre civilisation actuelle. Et visiter la Rome historique c'est également visiter la Rome antique. Le Circus Maximus est donc le commencement de notre deuxième journée à Rome. Il est le plus ancien cirque de Rome. Les manifestations qui eurent lieu en ce lieu mythique sont souvent des courses de chars spectaculaires qui avaient lieu devant près de 300 000 spectateurs ! Aujourd'hui, le lieu est silencieux mais si on tend l'oreille, on peut encore entendre les cris de ces anciens romains...


Comme vous le savez peut-être - ou non - je suis partie en Italie une dizaine de jour prendre des vacances. Je n'y étais jamais allée et Dieu sait que cela me démangeait depuis pas mal de temps. 


Juillet est passé lentement.
Mais cette lenteur m'a permis de me calmer un peu. Le retour à la campagne, le retour à la vie réelle, le retour au boulot. Toulouse me manque c'est un fait. Mais il ne me reste plus qu'une quinzaine de jour avant de retrouver mon sud et en attendant, je profite de mon nord natal...

Cet été, j'ai repris le boulot de serveur pour me faire un peu d'argent. Argent qui va me servir à partir fin Août dans une chouette destination... (mystère, mystère)

Néanmoins, reprendre le boulot après une année d'étude c'est pas toujours simple. Et ce qui l'est encore moins, c'est de supporter des répliques redondantes de nos clients (qu'on aiment malgré tout...)